Home / A la Une / Zimbabwe: Grace Mugabe rattrapée par son passé de « femme jalouse »

Zimbabwe: Grace Mugabe rattrapée par son passé de « femme jalouse »

Partagez ceci :

L’ex-première dame zimbabwéen, Grace Mugabe se retrouve une nouvelle fois dans les mailles de la justice. Une nouvelle plainte a été déposée contre elle, cette fois-ci dans son pays par une ancienne employée qui l’accuse de l’avoir frappée.

La déposition a été faite dans un tribunal de la capitale Harare, par Shupikai Chiroodza.

L’avocat de Shupikai Chiroodza a indiqué à l’AFP mardi que sa plainte avait été déposée pour “licenciement abusif”. “Nous espérons obtenir un accord amiable”, a précisé David Coltart.

Bien que remontant à 2017, l’ex employée affirme avoir été agressée violemment par son ancienne patronne.

Selon la plaignante, comme rapporté par l’AFP, Grace Mugabe l’aurait battue en exigeant qu’elle rende une somme d’argent que lui aurait prétendument offerte le chef de l’Etat pour son mariage.

“Elle a commencé à me frapper avec ses poings en criant + tu te prends pour qui ? Tu pompes mon mari derrière mon dos !”, témoigne-t-elle dans sa plainte. “J‘étais terrifiée. Elle a enlevé sa chaussure et à continuer à me frapper jusqu‘à ce que je saigne du front, de la bouche et du nez. Ça a duré vingt minutes”.

Quelques semaines après l’incident soit un mois, l’employée a été licenciée. Ce n’est pas la première plainte qui est porté contre l’ex-première dame réputée très protectrice en ce qui concerne sa famille encore moins son mari.

En 2018, un mandat d’arrêt a été lancé contre Grace Mugabe pour “coups et blessures graves” délivré par la justice sud-africaine après l’agression en 2017 d’une jeune femme (compagne d’un fils de cette dernière) dans un hôtel de luxe de Johannesburg.

La famille Mugabe acculée récemment par un créancier, a dû liquider certaines de ses voitures de luxes. Une nouvelle affaire de justice ne serait pas à l’avantage de l’ancien président zimbabwéen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »