Home / A la Une / Zimbabwe: les autorités dénoncent l’attitude d’un diplomate américain

Zimbabwe: les autorités dénoncent l’attitude d’un diplomate américain

Partagez ceci :

L’ambassadeur américain Brian Nichols en poste au Zimbabwe, est en froid avec les autorités du pays. Ces dernières l’accusent de prendre partie dans la situation sociopolitique. Une situation qui détériore les relations entre Harare et Washington déjà très tendues.

Tout est parti des messages publiés sur les réseaux sociaux par l’ambassadeur américain imputant la situation désastreuse dans laquelle se trouve le pays, à une mauvaise gouvernance.

L’ambassadeur américain a en effet tweeté que les sanctions américaines n’étaient en rien responsables de la faillite du pays et que la responsabilité incombe à la gestion catastrophique de ceux qui le dirigent et aux abus du gouvernement contre ses propres citoyens.

« Plus de 60 millions de dollars de fonds publics disparaissent et personne n’est tenu responsable. #Cenesontpasdessanctions# », pouvait-on lire sur son compte twitter.

Pour les autorités zimbabwéennes, le diplomate se comporterait ainsi  » comme un membre de l’opposition ».

« La convention de Vienne sur les relations diplomatiques ne permet pas à des ambassades de se comporter comme des citadelles de l’opposition, préoccupées par la médisance, les insinuations et même les insultes au gouvernement hôte « , a lancé le ministre zimbabwéen des Affaires étrangères, Sibusiso Moyo, visiblement très remonté.

Depuis plusieurs mois les relations entre les deux pays ne sont pas au beau fixe.

Selon le gouvernement zimbabwéen, les difficultés économiques que traverse le pays sont la résultante des sanctions américaines infligées au pays.

Traduction »