Accueil / A la Une / Le rôle accru de Djibouti dans le trafic d’armes régional

Le rôle accru de Djibouti dans le trafic d’armes régional

Partagez ceci :

Le rôle accru de Djibouti dans le trafic d’armes régional se produit parallèlement à la recherche par le gouvernement du pays de nouveaux investissements étrangers dans son important secteur portuaire et ses industries connexes.

Cependant, aucun des partenaires internationaux de Djibouti n’est disposé à signaler de tels risques, craignant la perte potentielle de leurs baux sur des bases militaires stratégiques importantes dans le pays. Malgré des preuves impliquant des hauts responsables djiboutiens dans le commerce des armes, aucun effort concerté n’a été réalisé à l’encontre de ces individus. Le rôle de Djibouti dans le trafic d’armes régional devrait s’accroître à mesure que l’Érythrée et l’Éthiopie tenteront de parvenir à une paix durable qui aura des répercussions importantes sur la chaîne d’approvisionnement en armes dans la Corne de l’Afrique.

Les groupes armés en Éthiopie, en Somalie et dans le Soudan été le Soudan du Sud, ainsi que les Chabab, ont longtemps compté sur l’Érythrée pour fournir des armes. L’Érythrée cherchant à se rapprocher de l’Éthiopie et à réintégrer la communauté internationale, son rôle de centre de trafic d’armes se réduira considérablement.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »