BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Brésil : Simary empoisonne sa fille de 10 mois et cache le corps dans le congélateur

Brésil : Simary empoisonne sa fille de 10 mois et cache le corps dans le congélateur

Partagez ceci :

Un événement tragique a secoué la ville de Jaboatão dos Guararapes, au Brésil. Simary Rayane, une jeune maman de 27 ans, a été accusée d’avoir empoisonné sa fille de 10 mois, Sofia, en lui faisant ingérer des granulés de plomb. Selon les autorités, après avoir commis l’irréparable, Simary a placé le corps sans vie de sa fille dans le congélateur de son domicile.

Pendant 30 jours, Simary a maintenu une routine macabre, sortant le cadavre de sa fille chaque nuit pour pleurer. Elle a menti à ses proches, prétendant que le bébé était avec sa grand-mère paternelle, afin de ne pas éveiller les soupçons. Cette tromperie a duré jusqu’au mardi 22 mai, lorsque la grand-mère de Sofia, inquiète de ne pas avoir de nouvelles de sa petite-fille, a décidé d’appeler la police pour signaler sa disparition.

À leur arrivée, les forces de l’ordre ont trouvé Simary dans un état de désespoir apparent, refusant de révéler où se trouvait Sofia. Ce n’est que le lendemain que la jeune femme a avoué le meurtre de sa fille, sans fournir d’explications supplémentaires sur les motivations de son geste. Les autorités ont immédiatement placé Simary en détention provisoire, en attendant la suite de l’enquête.

Cette tragédie a plongé la communauté locale dans la stupeur et l’incompréhension. Les voisins et les proches de la famille peinent à croire qu’un tel drame ait pu se produire dans leur quartier. Les circonstances entourant cet acte horrible soulèvent de nombreuses questions sur les motivations de Simary et sur les éventuels signes avant-coureurs qui auraient pu être détectés.

Les enquêteurs travaillent désormais à reconstituer les événements qui ont conduit à ce drame et cherchent à comprendre les raisons qui ont poussé Simary à commettre un tel acte.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »