Accueil / Non classé / CEDEAO: Création d’une force régionale pour lutter contre le terrorisme
CEDEAO,566

CEDEAO: Création d’une force régionale pour lutter contre le terrorisme

Partagez ceci :

Les chefs d’ États membres de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest «Cédéao» ou leurs représentants réunis en sommet au Nigeria le Dimanche 4 décembre, ont décidé de créer une force régionale vouée à intervenir non seulement contre le jihadisme mais aussi en cas de coup d’État, comme la région en a connu plusieurs depuis deux ans, a fait savoir Omar Touray, président de la commission de la Cédéao.

 Lors de ce 62ème sommet de la CEDEAO, les dirigeants des États ont décidé de faire de la lutte contre le terrorisme une priorité compte tenu de la dégradation de la situation sécuritaire dans la sous-région. «Les dirigeants de la Cédéao ont décidé de recalibrer notre architecture sécuritaire», a dit Omar Touray.

Cette force sera équipée et dotée des équipements militaires de nouvelle génération avec comme mission principale de déloger tous les militaires qui vont prendre le pouvoir par voie de coup d’état .selon une source bien fondée, la formation de ces militaires anti coup d’états et le terrorisme sera certainement confiée à la France ,aux États-Unis , et à d’autres pays de L’OTAN .

Le Président de la Commission de la CEDEAO, a également précisé que « les autorités militaires de cette région se réuniront en début et en mi-janvier pour discuter des éventualités d’établissement de cette force ». 

La CEDEAO a lors de son 62ème sommet d’Abuja , décidé de poursuivre le dialogue sur la transition au Burkina Faso, en Guinée et au Mali, notant la bonne dynamique de respect du chronogramme. Avant d’exiger au Mali de libérer le 46 soldats ivoiriens arrêtés depuis juillet 2022.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »