Accueil / Africa top success / La dépendance aux réseaux sociaux, une menace pour votre santé mentale

La dépendance aux réseaux sociaux, une menace pour votre santé mentale

Partagez ceci :

S’il vous est déjà arrivé de vous sentir inutile sur terre ou de penser que votre vie est misérable en parcourant votre fil d’actualités sur Facebook, TikTok, Instagram, Snapchat ou Twitter, c’est peut-être le moment de vous éloigner un peu des réseaux sociaux. Ils ne permettent pas seulement de se changer les idées, ils pourraient au contraire intoxiquer le mental.

Des photos et publications, certains commentaires, les milliers de likes récoltés pourraient faire déprimer d’autres utilisateurs qui pensent que leurs amis ou followers ont une vie bien plus passionnante que la leur.

Passer trop de temps sur les réseaux sociaux expose facilement à la vie « parfaite » affichée par ces presque inconnus, nous donnant en retour l’impression d’avoir une vie maussade.

Ce qu’on tend à oublier est que personne n’affiche publiquement ses échecs ou un pan défavorable sur sa vie. Les photos publiées sont astucieusement choisies pour faire pleuvoir des centaines de likes et des dizaines de commentaires sans toutefois refléter la réalité.

Accorder trop d’importance à ce que vous voyez sur les réseaux sociaux, faire la comparaison avec votre vie et vous dévaloriser, se nourrir du virtuel à longueur de journée pourraient dangereusement affecter votre santé mentale et vous faire basculer vers une dépression.

Une trop grande utilisation des réseaux sociaux constitue un facteur de dépression et ; plus on a de comptes sociaux, plus on augmente notre chance de déprimer, ou d’être angoissés.

Faire une pause ou se déconnecter de temps en temps permet de se reconnecter à la réalité de la vie et de se rendre compte que « tout ce qui brille n’est pas de l’or » et que, cette version idéalisée de la vie qui est affichée sur les réseaux sociaux est loin d’être réaliste.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »