Accueil / Africa top success / La visite du pape François, un signe d’espoir en RDC et au Soudan du sud

La visite du pape François, un signe d’espoir en RDC et au Soudan du sud

Partagez ceci :

En République démocratique du Congo dont les régions de l’Est sont à l’épreuve des milices armées et au Soudan du Sud éprouvé par la guerre civile, le souverain pontife est attendu du 31 janvier au 3 février. C’est l’effervescence dans ces deux pays qui partagent un triste quotidien : l’insécurité dans laquelle vivent les populations.

La capitale congolaise, Kinshasa, est en plein chantier et le trafic est suspendu à l’aéroport de Ndolo.

« Tous les services de sécurité sont mobilisés. En dehors de la sécurité congolaise, il y a la Garde suisse qui est déjà venue en prospection et qui reviendra dans les jours qui viennent pour que de manière conjointe nous puissions partager des informations et être sûrs que le site est à l’abri de tous les cas d’insécurité », promet le ministre congolais de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya.

Pour l’ambassadeur de la RDC près le Saint-Siège, Deogratias Ndagano, ce voyage œcuménique sera « une relance, un souffle nouveau dans la vie des congolais ».

Le pape François prévoit de rencontrer des victimes des exactions dans la région Est de la RDC, une marque d’attention et de considération hautement appréciée. Le chef suprême de l’Eglise catholique n’a de cesse de lancer un appel à mettre fin au supplice que vit la population congolaise depuis longtemps.

Du côté de Djouba au Soudan du sud, tout se met en place pour assurer les meilleures conditions d’accueil. La population du Sud-Soudan est à plus de la moitié catholique (52 %), comme en République Démocratique du Congo.

« Je prie pour que tous soient un, (Jn 17) », telle est la devise de ce voyage de paix du Saint père.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »