Accueil / Non classé / Maroc: Vers une dépénalisation de la vente et de la consommation d’alcool?
Alcool Maroc

Maroc: Vers une dépénalisation de la vente et de la consommation d’alcool?

Partagez ceci :

Vers une dépénalisation de la vente et de la consommation d’alcool ? C’est en tout cas l’information que le site moyen-oriental Middle East Eye a donné. Selon le média, le ministre marocain de la justice Abdellatif Ouahbi envisage porter le projet d’abrogation de la loi interdisant la consommation et la vente de l’alcool dans le pays.

Au Maroc, une loi de 1967 interdit a tout établissement de vendre ou d’offrir une boisson alcoolique à un citoyen musulman. Par contre l’alcool est réservé aux touristes. Une tendance que le ministre marocain de la justice Abdellatif Ouahbi veut changer. Ce dernier veut « revoir certaines dispositions liberticides et proposer une réforme intégrale [du Code pénal], comprenant la dépénalisation de la consommation d’alcool par les Marocains » selon la même source.

 Chaque année 100 millions de litres de boissons alcooliques sont consommées au Maroc. En 2021, l’État marocain a amassé 170 millions d’euros par le biais des redevances sur l’alcool. Cette situation paradoxale avait fait pester le ministre marocain de la justice en mai dernier. « Il y a des sanctions aberrantes dans le Code pénal. On dit aux gens : ‘N’achetez pas d’alcool mais payez quand même la taxe.’ Va-t-on considérer un jour le Marocain comme un individu responsable et libre de mener sa vie privée comme il l’entend ? » avait-il lancé.

Vainqueur des élections en 2021, le Parti authenticité et modernité (PAM) auquel appartient le ministre marocain de la justice est ouvertement favorable à la dépénalisation de l’alcool et des relations sexuelles hors mariage.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »