Accueil / Politique / RDC : Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du camp présidentiel

RDC : Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du camp présidentiel

Partagez ceci :

Joseph Kabila a pris tout le monde de court ce mercredi avec cette annonce de sa non candidature à la prochaine élection présidentielle. Pas de troisième mandat consécutif donc pour lui donc. Et le camp de la majorité a annoncé la désignation d’Emmanuel Ramazani Shadary, pour défendre les couleurs de la coalition au pouvoir lors du scrutin présidentiel prévu en décembre prochain.

C’est Lambert Mende le porte-parole du gouvernement qui a donné les détails. « J’en viens maintenant à la conclusion des consultations que le président Joseph Kabila Kabange, autorité morale du Front commun pour le Congo, a menées pour dégager un nom de l’oiseau rare qui va représenter notre famille politique à l’élection présidentielle, et derrière lequel nous allons tous nous aligner… », a-t-il indiqué

« Il s’agit du camarade Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD, né en 1960 à Kabambare, dans la province du Maniema, secrétaire général adjoint, puis actuellement secrétaire permanent du PPRD. Maintenant, vous me permettrez de ne pas déférer à notre pratique habituelle du jeu des questions et des réponses, parce que je me dois à mon devoir de membre discipliné du Front commun pour le Congo d’aller accompagner monsieur Emmanuel Shadary à la Commission électorale nationale indépendante où on va clôturer la réception des dossiers. Je vous remercie », a-t-il conclu.

En RDC, dans l’opinion publique c’est une vraie surprise surtout que Emmanuel Ramazani Shadary ne figurait pas parmi ceux qui alimentaient les rumeurs sur les réseaux sociaux. Et pourtant il fallait s’y attendre. C’est un fidèle du président Kabila, numéro deux du parti présidentiel.

Shadary fait partie des personnalités congolaises frappées en 2017 par des sanctions de l’UE pour violations des droits de l’homme.

Qui est vraiment Emmanuel Shadary ?

Les choses débutent en 1995, lorsqu’il a été élu secrétaire général de la Société civile du Maniema. Deux ans plutard, il est vice-gouverneur sous le régime de Laurent-Désiré Kabila. En 1998, il est nommé gouverneur de la province du Maniema par feu Mzée Kabila. Il sera reconduit en 2001 par l’actuel président de la République, Joseph Kabila Kabange.

En 2002, Shadary fonde avec ses pairs le Parti du Peuple pour la Reconstitution et la Démocratie « PPRD », parti au sein duquel il va exercer en 2005 la fonction de Secrétaire national chargé du processus électoral et de président de la Commission de discipline. Aux élections de 2011, celui qu’on a surnommé « Coup sur coup » est réélu député national».

Le 19 décembre 2016, Shadary est nommé Vice-Premier ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, fonction qu’il occupe jusqu’au 21 février 2018, avant d’être remplacé par Henri Mova Sakanyi. Il est nommé secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement PPRD, poste qu’il occupe jusqu’à ce jour, avant d’être nommé dauphin par Joseph Kabila ce mercredi 8 août pour l’élection présidentielle de décembre prochain.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »