BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Slovaquie : Qui a tiré sur Robert Fico ?
A person is detained after a shooting incident after Slovak government meeting in Handlova, Slovakia, May 15, 2024. REUTERS/Radovan Stoklasa

Slovaquie : Qui a tiré sur Robert Fico ?

Partagez ceci :

De nouvelles informations ont été révélées concernant l’assaillant qui a tiré mercredi 15 mai 2024 sur le Premier ministre slovaque Robert Fico, toujours dans un état grave. Le suspect, identifié par les médias slovaques, est un homme de 71 ans originaire du centre du pays. Inculpé jeudi 16 mai 2024 pour tentative de meurtre avec préméditation, cet individu est désormais au cœur de l’enquête.

Le ministre de l’Intérieur, Matus Sutaj Estok, a confirmé l’identité du tireur, qui est selon les médias l’un des fondateurs du club littéraire Duha (arc-en-ciel) dans la ville de Levice. La presse rapporte qu’il est l’auteur de plusieurs recueils de poésie et membre de l’association officielle des écrivains slovaques. L’association a déclaré sur Facebook qu’il était membre depuis 2015, et que son adhésion serait immédiatement annulée si les faits étaient confirmés.

Le fils du suspect a indiqué au site d’information aktuality.sk que son père possédait une arme à feu légalement enregistrée. Interrogé sur les sentiments de son père à l’égard de Robert Fico, il a répondu : « Je vais vous dire une chose : il n’a pas voté pour lui. C’est tout ce que je peux dire ».

Une attaque politique

Plusieurs déclarations du suspect sont disponibles sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo mise en ligne il y a huit ans, il déclarait : « Le monde est plein de violence et d’armes. Les gens semblent devenir fous ». Il a également affirmé avoir fondé un « Mouvement contre la violence » à Levice, qui se définit sur sa page Facebook comme « un parti politique émergent dont l’objectif est d’empêcher la propagation de la violence dans la société ».

Le ministre de l’Intérieur, Matus Sutaj Estok, a qualifié l’attaque de « motivée par des considérations politiques ». Il a décrit le suspect comme un « loup solitaire » qui a décidé de passer à l’acte après les résultats du scrutin présidentiel, dont il était mécontent.

Le président élu slovaque a appelé jeudi à « suspendre » la campagne des élections européennes de juin, dans un pays miné par les tensions, au lendemain de cet attentat qualifié de « politique ».

En rappel, le Premier ministre slovaque Robert Fico a été victime mercredi 15 mai 2024 d’un attentat à la sortie d’une réunion. Âgé de 59 ans, il a subi une opération de cinq heures à l’hôpital Roosevelt de Banská Bystrica, où il a été transporté par hélicoptère.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »