BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / Africa top success / « Sur dix artistes, 11 sont en dépression », Suspect 95 au Femua

« Sur dix artistes, 11 sont en dépression », Suspect 95 au Femua

Partagez ceci :

Le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (14-19 mai) se poursuit avec des concerts de plusieurs artistes notamment Suspect 95, Tam’sir, Elow’n, Yemi Alade, Sarkodie, Fior 2 Bior, entre autres. Cette année, les organisateurs ont mis en lumière un sujet épineux, encore tabou en Afrique : la santé mentale des jeunes.

Avec près de 60 000 personnes suivies pour maladies psychiatriques, la Côte d’Ivoire se situe au 3e rang des pays d’Afrique les plus touchés, a précisé le leader du groupe Magic System, A’Salfo.

Lors de la cérémonie d’ouverture le 14 mai dernier, l’artiste ivoirien Suspect 95 a entonné son titre déchirant, Dans ma tête.

« Je faisais une dépression/C’est le vrai nom/Pour moi aussi, ce n’était que dans les films/Mais non/C’est comme si ton esprit était en train de pourrir/Mais dans ton apparence tu es le même, c’est con/Et tu as honte de l’expliquer/On est en Afrique, c’est compliqué », racontent les paroles.

Suite au décès de sa femme en 2020, Suspect 95 a connu une phase de dépression qu’il a essayé de raconter à travers cette chanson.

« Il faut s’autoriser à être vulnérable. En tant que musiciens, rappeurs, nous devons toujours montrer notre charisme, notre aura, notre force… Mais combien se retrouvent dans une solitude intense, un désespoir profond, après un show que le public qualifie de ‘phénoménal’ ? Je vous l’assure : sur dix, onze artistes sont en dépression… », a philosophé Suspect 95 lors d’un panel organisé sur cette thématique à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS), en déplorant l’ampleur de ce phénomène.

Pour l’honorable commissaire général A’Salfo, « il faut lever les tabous et les stigmatisations qui concernent les maladies mentales sur le continent ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »