Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Togo / Togo : les envois de la diaspora représentent entre 8% et 10% du PIB

Togo : les envois de la diaspora représentent entre 8% et 10% du PIB

Partagez ceci :

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita et son homologue togolais, Robert Dussey, coprésident un forum sur la « réduction des coûts de transferts de la diaspora africaine » ouvert ce jeudi à Rabat. Il est question de relever la contribution des envois de la diaspora africaine dans l’économie de leurs pays et dans le quotidien des ménages.

En présence de directeurs de banques centrales africaines et d’experts africains, le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur a rappelé que les transferts monétaires vers l’Afrique ont atteint 78,4 milliards de dollars en 2020 et représentent un apport moyen compris entre 7 et 10% du PIB des différents pays africains.

Selon le chef de la diplomatie togolaise, ces transferts représentent plus de 20% du PIB de certains pays notamment le Cap Vert, la Gambie et le Lesotho. Le dernier rapport de la Banque mondiale indique que les envois des fonds des migrants africains vers leurs pays d’origine ont connu une augmentation de 6,2%.

Cependant, les coûts de ces transferts sont élevés au niveau du continent et, ce forum organisé à Rabat est le cadre idéal pour trouver des solutions innovantes afin de revoir à la baisse les frais de transferts d’argent de la diaspora africaine vers leurs pays d’origine.

Le défi est d’atteindre l’objectif 20 du Pacte mondial pour des migrations qui recommande aux Etats de « rendre les envois de fonds plus rapides, plus sûrs et moins coûteux de manière à favoriser l’inclusion financière des migrants ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »