Home / A la Une / Togo: quand le sujet de rédaction du CEPD ramène aussi les parents sur les bancs !

Togo: quand le sujet de rédaction du CEPD ramène aussi les parents sur les bancs !

Partagez ceci :

Le peuple togolais voire diaspora est en pleine examen depuis quelques jours. Et pour cause, le sujet de rédaction des élèves aux examens du Certificat d’Etude du Premier Degré (CEPD) continue de créer polémique. Les commentaires sur le sujet de  rédaction vont bon train.

Le 18 juillet dernier, il avait été soumis aux candidats à l’examen, le sujet suivant: « Ton papa est allé au marché et a ramené un mouton. Une semaine après le mouton sort de la maison et ne revient pas (il est perdu). Ton papa te demande de chercher ce mouton avec tes camarades. Décris ce mouton à tes camarades afin qu’ils t’aident à le retrouver ».

Le sujet est vite repris par les internautes Togolais qui estiment que le sujet est peu orthodoxe, « pas digne » du système éducatif togolais. « Demander à un enfant de décrire un mouton imaginaire à ses camarades, c’est lui donner du fil à retordre », rapporte Koaci.

Le sujet fait débat sur la toile. Au moment où d’autres essaient de nuancer avec pour alibi que le sujet aiderait les enfants qui vivent en milieu urbain à pousser leur curiosité, d’autres par contre n’apprécient pas cette ‘’incompétence’’ de l’inspecteur qui aurait validé le sujet.

« Quel esprit créatif on essaie d’inculquer donc à nos enfants ? Cela fait-il partie de la pédagogie d’enseignement ? Si oui pour ma part c’est insulter nos enfants qu’ils sont des moutons. Je peux à la rigueur accepter que le sujet soit libellé autour de la recherche du mouton que de la description du mouton. Soit l’inspecteur qui a validé le sujet cherche à punir les enfants à cause des grèves à répétitions des enseignants sinon je ne vois pas comment au 21è siècle on puisse faire une telle performance », fustige un internaute.

Les uns et les autres appellent le gouvernement et les différents acteurs à des assises pour des réformes dans le système éducatif tout en espérant que d’autres sujets trop vagues ne feront pas surface lors des examens du probatoire et du Baccalauréat qui débuteront dans les semaines à venir. Pour l’heure, les différents candidats au CEPD sont en pleine vacances dans l’attente des résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »