Accueil / Africa top success / Togo: une réorientation des jeunes vers les formations professionnelles s’impose !

Togo: une réorientation des jeunes vers les formations professionnelles s’impose !

Partagez ceci :

L’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) a reçu un nouveau coup de main de la GIZ (Coopération allemande au Togo). Hier lundi, elle a reçu à son siège de Lomé, un nouveau serveur. Cet équipement devra, d’après l’agence, permettre « d’étoffer les capacités de stockage » de données.

Cela fait près de six ans que la GIZ apporte son soutien à l’ANPE. Soucieuses de l’emploi des jeunes, les deux entités coopèrent pour la résolution du problème récurrent du chômage au Togo. Dans leur approche de solutions, il a été pensé et planifié les Projets et Programmes d’emploi et de l’auto-emploi des jeunes (ProFoPEJ). Des lors, le ProFoPEJ s’est avéré être un rouage indispensable à la promotion de l’emploi.

Pour renforcer sa base de données ProFoPEJ, l’ANPE avait besoin d’un serveur adéquat. C’est ainsi que sur demande de la structure, la Coopération du GIZ n’a pas tardé à donner une réponse favorable. Après l’appui pour la création d’un site Web consacré à l’orientation professionnelle, voici donc le serveur de stockage de données.

Au cours de la cérémonie de réception du dispositif, le Directeur de l’ANPE Edmond Comlan Amoussou, n’a pas manqué de remercier et féliciter le GIZ qui, selon lui, œuvre beaucoup en leur apportant un soutien de tout ordre. Le serveur, souligne-t-il, permettra aux décideurs en matière de politiques de l’emploi, de disposer d’outils fiables leur permettant de faire les meilleurs choix.

« Les données seront à même d’aider à rassembler des informations fiables portant sur le marché du travail », a-t-il laissé entendre. Il a par ailleurs souligné la qualité de l’étroite collaboration qui existe entre la coopérative allemande et l’état togolais autour des projets de développement, programmes de formations et insertions professionnelles des jeunes.

La problématique de l’inadéquation de la formation à l’emploi est considérée comme un des principaux facteurs du niveau élevé du chômage des jeunes au Togo. A cet égard, de nombreuses voix se sont élevées pour préconiser non seulement une réorientation de la jeunesse vers les formations professionnelles, mais aussi une révision ou actualisation des curricula de formation.

En somme, il devient important de revoir l’offre de formation pour l’orienter vers les besoins du marché du travail. Une approche à laquelle adhèrent l’ANPE et le GIZ.

« Les possibilités d’emploi indépendant sont réduites au Togo. On développe actuellement des formations continues pour les conseillers en orientation professionnelle de l’ANPE. Les jeunes qui exercent une activité indépendante, ou ont l’intention de le faire, reçoivent donc une formation sur les connaissances et les aptitudes entrepreneuriales. Les personnes en situation de handicap et les femmes ayant un faible niveau scolaire sont donc expressément prises en compte », fait-on savoir au GIZ.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »