Home / A la Une / Transhumance au Togo : la mise en garde sévère aux bouviers

Transhumance au Togo : la mise en garde sévère aux bouviers

Partagez ceci :

« A partir de ce jour, tout incident causé par un troupeau de bœufs, le bouvier et le propriétaire du troupeau seront arrêtés et traduits devant les juridictions compétentes pour répondre de leurs actes », c’est ce qui ressort d’un arrêté rendu public par le ministère de l’Agriculture, de la production animal et halieutique.

Le communiqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »