Accueil / Africa top success / Tunisie : Nadia Akacha, condamnée à une peine de prison

Tunisie : Nadia Akacha, condamnée à une peine de prison

Partagez ceci :

L’ancienne cheffe du cabinet présidentiel en Tunisie, Nadia Akacha, a été condamnée ce mardi par contumace à 14 mois de prison à cause d’enregistrements sonores qui contiendraient des propos désobligeants envers le président Kais Saied.

Ayant été pendant deux ans la plus proche collaboratrice du président tunisien, Mme Nadia Akacha est accusée d’avoir dévoilé les coulisses du Palais. Le scandale de ces enregistrements a éclaté trois mois après sa démission.

Selon les médias locaux, les informations concernant des rencontres du président Saied avec des dignitaires étrangers ainsi que des potins sur le président et sa belle-famille avaient inondé les réseaux sociaux en avril 2021.

A l’issue d’une enquête ouvert par le parquet de Tunis en début du mois de mai pour déterminer l’authenticité de ces enregistrements, Nadia Akacha a été condamnée ce mardi par contumace à 14 mois de prison par le tribunal de première instance de Tunis, rapportent plusieurs médias tunisiens.

Juriste de formation, Nadia Akacha devient en janvier 2020 la directrice du cabinet du président Kais Saied. Elle a ainsi passé plusieurs mois dans l’environnement direct du président tunisien.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »