Home / A la Une / Barrage du Nil: nouvelle tentative entre l’Ethiopie, le Soudan et l’Egypte

Barrage du Nil: nouvelle tentative entre l’Ethiopie, le Soudan et l’Egypte

Partagez ceci :

L’Ethiopie, le Soudan et l’Egypte ont repris dimanche, les négociations trilatérales sur le remplissage et l’exploitation du barrage Grand Ethiopian Renaissance Dam (GERD) sur le Nil. Chaque pays a sa position sur les travaux prévus. Entre ambitions et craintes, il faut trouver le juste milieu.

A en croire l’agence Anadolu, les questions relatives au barrages ont été débattues. Les trois pays sont en pourparlers sous la médiation de l’Union africaine depuis juin de l’année dernière;

Les discussions se sont concentrées sur les règles et les directives du premier remplissage et de l’exploitation annuelle du barrage.

L’Égypte a beaucoup de réticences sur le sujet car selon le pays, le projet hydroélectrique réduirait le débit d’eau en aval. L’Éthiopie maintient que le barrage serait vital pour remédier à la grave pénurie d’électricité du pays à usage domestique et industriel.

L’Éthiopie prévoit en outre d’exporter de l’électricité à partir des plus de 6 000 mégawatts à produire. Il commencera à tester deux turbines vers le milieu de cette année.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »