Ethiopie, le nouveau paradis africain du vin !

Partagez ceci :

L’Ethiopie est un pays qui a beaucoup de richesses. Plusieurs paramètres font de ce pays, un vivier important pour la culture du vin. La qualité de la production et la variété adaptée permettent à l’Ethiopie d’être encore plus convoitée.

Sur ses hauts plateaux, des conditions climatiques idéales. Et parmi ces atouts, le soleil, et beaucoup de pluies.

En Ethiopie, les terres cultivables sont disponibles pour une bouchée de pain. Là, la terre se loue 70 euros par hectare et par an. Les exonérations d’impôts et la main d’œuvre à prix cassé font courir désormais les investisseurs vers le pays.

Selon les médias locaux, un Ethiopien gagne en moyenne 30 euro par mois. Le secteur est plus favorable qu’en Maroc ou en Tunisie où la culture est aussi grande.

Castel par exemple a décidé de chercher sa source d’approvisionnement là.  Le groupe français a notamment investi 300 millions d’euro par an.

Désormais plusieurs observateurs lèvent la voix pour que le secteur soi encore plus profitable aux locaux. Les producteurs locaux, les travailleurs doivent profiter de la meilleure des manières de ce que la nature leur a donné comme richesse.

Déjà en 2014, l’on estimait à 11 millions, le nombre de bouteilles de vin produites en Ethiopie par an. Forte de ses 88 millions d’habitants et de sa superficie équivalente à deux fois celle de la France, l’Ethiopie a décidé de faire du local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *