BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Bénin : Un élève emprisonné à Sèmè-Podji pour perversion des mœurs

Bénin : Un élève emprisonné à Sèmè-Podji pour perversion des mœurs

Partagez ceci :

Au sud-est du Bénin, un élève a été incarcéré à la prison de Sèmè-Podji. Et pour cause, l’élève en question a publié des contenus inappropriés sur le réseau social Facebook, touchant à la perversion des mœurs. Cet élève s’est moqué de ses camarades de classe et même du surveillant du Collège d’Enseignement Général de Sèmè-Podji.

Les faits

Dans la commune de Sèmè-Podji, chef-lieu du département de l’Ouémé, le jeune élève a été rattrapé par les conséquences de ses actes après avoir persisté dans des comportements inappropriés malgré les avertissements de ses pairs. En utilisant Facebook, il publiait régulièrement des images et des commentaires ridiculisant ses camarades de classe. Ses publications qui impliquaient directement le surveillant ont suscité de nombreuses plaintes, mais l’élève n’a pas cessé ses agissements.

L’élève ne s’est pas contenté de se moquer de ses camarades. Il a également tourné en dérision le surveillant du collège, défiant ainsi l’autorité de l’établissement.

Suite à ses actions, les responsables du Collège d’Enseignement Général de Sèmè-Podji ont pris des mesures. L’élève a été interpellé et conduit devant le procureur. Après un interrogatoire approfondi concernant les faits reprochés, il a été placé sous mandat de dépôt le jeudi 02 mai 2024.

Les charges retenues contre lui concernent la violation du code pénal en raison de ses actes de perversion des mœurs en milieu scolaire.

Ce cas met en lumière les défis croissants liés aux déviances en milieu scolaire, particulièrement à l’ère des réseaux sociaux. Les publications de l’élève ont non seulement perturbé la vie scolaire mais ont également montré les dangers de l’utilisation irresponsable des médias sociaux.

Cette affaire rappelle l’importance de la vigilance des parents et des éducateurs pour encadrer les jeunes et les sensibiliser aux conséquences de leurs actes en ligne.

L’incarcération de cet élève pour ses publications sur Facebook souligne la nécessité d’une éducation numérique responsable et d’un encadrement strict pour prévenir de telles déviances.

Il est crucial que les parents et les institutions éducatives collaborent pour garantir un environnement sain et propice à l’épanouissement des jeunes, tout en les protégeant des pièges du numérique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »