Blaaz : le rappeur star du Bénin !

TAB Group Business
Partagez ceci :

blaaz

Nabil Franck ASSANI est né le 27 Janvier 1988 à Kano au Nigeria. Aujourd’hui ce rappeur belinois est connu sous le nom de Blaaz.

Dès l’âge de 11 ans, il rêve de faire carrière dans la musique. Fan de Biggie, Lil Wayne, Rick Ross, Eminem, il s’est lancé dans le rap en 2006 comme simple Bit Maker. Sa mère a pourtant tout fait pour le dissuader de faire de la musique. « En fait je n’ai pas grandi avec ma mère. J’ai plutôt grandi avec mon père. J’étais resté à côté de mon père jusqu’à un niveau donné. (…) tout allait bien. (…) . C’est à 16 ans que j’ai quitté mon père pour rejoindre ma mère après avoir erré un moment. Contrairement à mon père, elle ne voulait rien entendre quand je lui ai annoncé ce que je voudrais faire. Pour elle, ce sont les études ou rien ; elle était un peu catégorique. »

Ses parents doivent se faire une raison : il n’est pas fait pour les études, mais la musique est bien sa vocation : « Mes parents m’ont dit qu’ils m’accordent un an pour m’essayer au rap et s’ils constatent que cela ne marchait pas, alors je dois raccrocher ab ovo »

Même une belle histoire d’amour n’a pu le détourner de son ambition : « Quand on a commencé à sortir ensemble, je n’étais pas artiste. J’étais même à deux doigts d’abandonner la musique au profit d’elle car je disais, soit, c’est la musique ou soit c’est elle. Je suis parti au Gabon pour une sortie musicale. J’ai fait mon choix.»

Il parle avec émotion de ses débuts. A 12 ans, il achète le logiciel  » Making Waves. « J’ai produit mon 1er Hit à cet âge pour le groupe APS. D’autres morceaux ont suivi ».

Avec Nouvelle Donne, le rappeur béninois a signé son premier single ‘’Ne me laisse pas tomber’.
En 2011, il signe au Gabon avec le label Eben Entertainment. Il a aussi monté son propre label : « Self-Made-Men ». « L’objectif est de promouvoir les jeunes talents . Actuellement SMM c’est : Bpm, Kayno, Kardio, Young Buddha. »

Rappeur dans l’âme, il est anti excès, et il adore les sports de combat qu’il pratique : « Moi je ne fume pas, je ne bois et je ne vais pas en boîte nuit. A plus de 85%, quand je suis au Bénin, je suis chez moi. J’organise ma journée de manière à consacrer le plus de temps à ma profession. Je suis l’actualité et je m’y inspire parfois pour écrire mes textes. Je tiens à vous dire que depuis mon enfance, tout ce que je touche a un succès ; j’ai toujours eu de succès. Pour ma musique, il y a le travail mais il y a autre chose que moi- même je ne comprends pas. J’ai toujours réussi dans tout ce que j’entreprends ».

Il chante tout sauf la politique. « La politique est un couteau à double tranchant. »

Sûr de lui et de son talent, Blaaz n’hésite pas à confier : « Je pense ne pas avoir de la concurrence car personne ne fait mieux que moi  dans ce style. Pareil pour les autres, c’est à dire que chacun maitrise son domaine, moi je suis polyvalent et ça fait ma force. »

En 2013, il réalise monte son projet Compte à rebours. »C’est une compile  avec plusieurs artistes, pour la plupart  inconnus que j’ai voulu sortir d’une façon ou d’une autre afin  qu’on découvre les talents de chez nous. »

Son mot préféré ? Tchéké, « ça veut dire propre. »

A lire aussi : 
Cheb Khaled : le roi du Raï Algérien devenu marocain…
Viviane Chidid : la Sénégalaise, reine du Mbalax RNB !
Angélique Kidjo : sa voix a fait connaitre le Bénin au monde entier !
Esiiah : née le jour où Michael Jackson se rendait au Gabon…
Zeynab Abidou Oloukemi : La reine du RNB sort son 3e album
Willy Baby : star africaine de la zic à 14 ans
Magic System : un album pour l’alphabétisation !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=vqf2STEXEfo[/youtube]
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_itdZh8HKiM[/youtube]
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cz0iGNMDdMo&list=PLA36855E1B9EAEEA2[/youtube]