Accueil / A la Une / Cemac : une nouvelle gamme de billets de banque plus sécurisée entre en circulation

Cemac : une nouvelle gamme de billets de banque plus sécurisée entre en circulation

Partagez ceci :

Cette nouvelle gamme qui arrive après celle de 2002, soit 20 ans plus tard, contient les billets de (500, 1 000, 2 000, 5 000 et 10 000 FCFA) appelée gamme 2020.

La nouvelle gamme de billets de banque appelée gamme 2020 entre en circulation ce 15 décembre dans les six pays de la Cemac. La mise en circulation de cette nouvelle gamme a deux objectifs : « Il s’agit, premièrement, d’avoir une longueur d’avance sur les contrefacteurs, en fabriquant des billets comportant des signes de sécurité modernes et difficilement falsifiables, avec pour corollaire une limitation de la circulation des faux billets dans la zone ; deuxièmement, améliorer significativement la qualité de la circulation fiduciaire en remplaçant progressivement les billets de la gamme 2002, le plus souvent usés, par des billets neufs de la gamme 2020 », a expliqué Emmanuel Asafor Sho, le premier adjoint au directeur national de la Beac pour le Cameroun.

« Les caissiers des banques et les comptables publics ont été formés à l’authentification des billets de la gamme 2020. Ils pourront donc procéder, dès demain (ce jour) 15 décembre 2022, aux prélèvements de ces billets dans tous les guichets de la Beac. (…) Le grand public pourra donc, à la suite des prélèvements des banques et des comptables publics aux guichets de la Beac le 15 décembre 2022, procéder aux retraits de ces nouveaux billets aux guichets des banques et comptables publics, et dans les distributeurs automatiques. (…) J’invite donc le public à faire bon usage de ces nouveaux billets (…), en les acceptant dans les règlements des transactions de toute nature », a ajouté ce cadre de la direction nationale de la Beac pour le Cameroun.  

C’était au cours d’une conférence de presse organisée le 14 décembre 2022 à Yaoundé, la capitale du pays.

Présentant cette nouvelle gamme de billets, le gouverneur de la Beac,  le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, avait expliqué qu’elle est  « plus compacte, plus moderne et mieux sécurisée ». Dotés de nombreux signes de sécurité (neuf à onze au total, selon la coupure) parfois invisibles à l’œil nu, ces billets présentent la particularité d’être identifiables par les malvoyants, grâce à des lignes tactiles.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »