Home / A la Une / Coronavirus : le CHU de Nice va soigner ses patients à la chloroquine

Coronavirus : le CHU de Nice va soigner ses patients à la chloroquine

Partagez ceci :

Jusqu’à hier samedi, le nombre de cas positifs au Covid-19 recensés en France a atteint les 14.459, avec 562 morts à déplorer. Pour venir à bout de cette pandémie, le chloroquine se présente de plus en plus comme le remède miracle. Et ce, depuis les tests du professeur Didier Raoult, à l’IHU Méditerranée, à Marseille, qui a présenté les premiers résultats du test clinique réalisé sur 24 patients atteints par le coronavirus. Et c’est ce médicament anti-paludéen que le CHU de Nice s’apprête à utiliser pour soigner ses patients atteints du coronavirus.

C’est le maire de Nice, Christian Estrosi, qui a fait l’annonce ce dimanche 22 mars sur Twitter.

Ce dernier a fait savoir que des traitements à la chloroquine seraient autorisés au CHU de Nice pour des patients atteints du Covid-19.

« J’ai obtenu satisfaction. #Nice06 et son CHU validés et approvisionnés pour mettre en place le protocole du professeur Didier Raoult avec consentement des familles. Il serait souhaitable que, dans les mêmes conditions, la médecine de ville soit habilitée à le prescrire »a-t-il tweeté. 

Selon le scientifique, comme rapporté par Nice-Matin, « ceux qui n’ont pas reçu le Plaquenil [médicament à base d’hydroxychloroquine] sont encore porteurs à 90% du virus au bout de six jours, tandis qu’ils sont 25% à être positifs pour ceux qui ont reçu le traitement ».

Jeudi, le maire, lui-même atteint par le virus, disait à la même source qu’il se soignait avec son « protocole », sous les conseils de « spécialistes du CHU de Nice ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »