BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / Country / Central Africa / Rwanda / Kigali dénonce une campagne médiatique pour nuire à la réputation du pays

Kigali dénonce une campagne médiatique pour nuire à la réputation du pays

Partagez ceci :

Le collectif de journalistes Forbidden Stories a ouvert une enquête suite à la mort suspecte du journaliste rwandais John Williams Ntwali l’année dernière. L’enquête intitulée « Rwanda Classified » publiée ce mardi 28 mai lève également le voile sur la répression menée par les autorités rwandaises contre des opposants au régime du président Paul Kagame, ainsi que contre des journalistes critiques.

Selon le journal belge Le Soir, cité dans l’enquête, il y aurait des intimidations contre la diaspora rwandaise, voire toute personne définie par Kigali comme « négationniste du génocide » des Tutsis.

« Rwanda Classified » révèle des actions répressives et de surveillance notamment l’utilisation du logiciel espion israélien Pegasus, des campagnes de dénigrement sur le web, ainsi que des morts suspectes de ressortissants rwandais depuis 2004.

Selon Kigali, il s’agit d’une « campagne médiatique politiquement motivée » pour « semer le trouble » à l’approche des élections

Les autorités rwandaises dans un communiqué dénoncent des accusations « déjà réfutées à plusieurs reprises » et destinées « à semer le trouble » à l’approche des élections présidentielle et législatives prévues le 15 juillet prochain, indique Rfi.

Au pouvoir depuis 24 ans, le président Paul Kagame est candidat à sa réélection et à un quatrième mandat.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »