BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / La pollution atmosphérique a tué 135 millions de personnes en 40 ans

La pollution atmosphérique a tué 135 millions de personnes en 40 ans

Partagez ceci :

De nombreuses données indiquent que ces quelques 135 millions de décès sont survenus de manière prématurée à travers le monde entre 1980 et 2020, sur la base de l’espérance de vie moyenne. Selon les chercheurs, certains événements météorologiques comme l’augmentation de la température, les changements dans la configuration des vents ou la réduction des précipitations accentuent le phénomène de pollution de l’air atmosphérique.

« Il en résulte des concentrations plus élevées de particules PM 2,5 particulièrement nocives pour la santé humaine par inhalation. Les particules fines, ou PM 2,5, font référence aux particules de 2,5 micromètres de diamètre ou moins. Ces minuscules particules proviennent des émissions des véhicules, des processus industriels et de sources naturelles telles que les incendies de forêt et les tempêtes de poussière », précisent les chercheurs.

Lorsque ces particules de petite taille pénètrent profondément dans les poumons, cela entraîne de nombreux problèmes de santé.

« Nos résultats montrent que les changements dans les modèles climatiques peuvent aggraver la pollution de l’air. Lorsque certains événements climatiques se produisent, comme El Niño, les niveaux de pollution peuvent augmenter, ce qui signifie que davantage de personnes pourraient mourir prématurément à cause de la pollution aux PM 2,5 », souligne le premier auteur de l’étude, le professeur agrégé Steve Yim de l’École asiatique de l’environnement de NTU et de l’École de médecine Lee Kong Chian (LKCMedicine).

Ces dernières décennies, les effets du changement climatique et de l’environnement sur la santé humaine se sont considérablement accrus.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »