BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / L’Afrique du Sud enregistre le premier décès dû au mpox
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’Afrique du Sud enregistre le premier décès dû au mpox

Partagez ceci :

Un homme de 37 ans est devenu la première victime du mpox en Afrique du Sud, après que cinq (5) cas d’infection virale confirmés en laboratoire ont été enregistrés au cours du mois dernier. Le ministre de la Santé, Joe Phaahla, a confirmé la nouvelle mercredi dernier, ajoutant que quatre (4) autres personnes étaient toujours sous traitement. L’homme est décédé lundi à l’hôpital de Tembisa.

« Tous les cas/patients sont des hommes âgés de 30 à 39 ans, sans antécédents de voyage dans les pays actuellement confrontés à une épidémie, ce qui suggère une transmission locale de cette maladie infectieuse dans le pays », a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse.

Le mpox se propage par contact étroit, provoquant des symptômes pseudo-grippaux et des lésions remplies de pus. Bien que la plupart des cas soient bénins, la maladie peut parfois être mortelle.

Parmi les cinq cas recensés en Afrique du Sud, un patient a été déclaré guéri et est sorti de l’hôpital, un autre a été mis en isolement à domicile, tandis que deux restent hospitalisés.

Bien que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’ait pas recommandé de restrictions de voyage, il est crucial que les voyageurs à destination et en provenance des pays d’endémie alertent les responsables de la santé. Cela permettra de fournir des conseils pour la détection et la gestion des cas.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »