BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Polémique : le vaccin AstraZeneca, est-il mortel ? voici ce qu’il en est..

Polémique : le vaccin AstraZeneca, est-il mortel ? voici ce qu’il en est..

Partagez ceci :

Visé par une action collective au Royaume-Uni pour de rares cas de thromboses, le groupe anglo-suédois AstraZeneca a cessé la production de son vaccin anti-covid écoulé à plus de trois milliards de doses en trois ans. Le vaccin anti-Covid d’AstraZeneca a officiellement été retiré du marché mondial ce mardi 7 mai, a révélé le journal britannique Telegraph.

Le géant pharmaceutique anglo-suédois avait été l’un des premiers, après les Américains Pfizer-BioNTech et Moderna, à déverser sur le marché son sérum Vaxzevria, développé avec l’université d’Oxford contre le coronavirus.

Cette décision de suspendre la commercialisation des lots de vaccins a créé de vives spéculations sur les réseaux sociaux où plusieurs commentaires indiquaient qu’AstraZeneca a décidé de retirer son vaccin du marché car jugé dangereux, voire mortel.

« Faux ! », répond AstraZeneca qui explique avoir retiré son vaccin du marché « pour des raisons commerciales. »

Le groupe pharmaceutique explique avoir constater depuis plusieurs mois une chute de la demande pour leur produit et des stocks difficiles à écouler. « De multiples vaccins ont été développés, il y a donc un surplus », précise AstraZeneca dans un communiqué ce mercredi 8 mai.

Des procédures juridiques

De très rares cas de thromboses ont été signalés après l’administration du vaccin. Dès mars 2021, Londres a signalé trente cas, dont sept mortels, de formation de caillots sanguins (thromboses cérébrales) chez des jeunes, vaccinés à l’AstraZeneca.

En Angleterre, au moins 51 familles accusent le vaccin d’avoir causé  des préjudices graves, voire la mort de leurs proches.

Si AstraZeneca retire ses vaccins du marché, le Covid-19 par contre n’a pas dit son dernier mot. Selon le site de référence Our World in data, encore 500 personnes en meurent par jour sur la Planète, fin avril.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »