Home / A la Une / Rwanda: le geste spectaculaire du président Kagame envers son opposition

Rwanda: le geste spectaculaire du président Kagame envers son opposition

Partagez ceci :

La nouvelle surprend plus d’un. Le geste est noble, surtout quand ça vient de Paul Kagame, inflexible, qui dirige le Rwanda depuis près d’un quart de siècle. A la surprise générale, les prisonniers politiques dont  l’opposante Victoire Ingabire et le chanteur Kizito Mihigo ont été libérés samedi dernier.

L’artiste populaire au Rwanda était condamné à dix ans de prison pour « conspiration en vue d’assassiner le président » et l’opposante dont le reste de la peine a été commué par prérogative présidentielle, à la suite de leurs dernières demandes de clémence déposées en juin de cette année.

Ces deux prisonniers politique figurent parmi environ 2 140 condamnés, dont la libération anticipée a été prononcée dans un communiqué publié par ministère de la justice à la suite d’un Conseil de ministres.

Si le pouvoir de Kigali soutient  il s’agit simplement de l’aboutissement d’une procédure liée à leurs demandes de grâce et non une quelconque pression, la grâce présidentielle demeure « inattendue » de la part d’un chef de l’Etat guère disposé à tolérer la moindre contestation dans son pays, ni à courber l’échine sous les pressions internationales.

La première personne étonnée d’ailleurs par ce geste de clémence, souligne RFI, fut Victoire Ingabire en personne. « Cela m’a beaucoup surprise », a-t-elle déclaré sur les ondes de RFI.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »