Accueil / A la Une / Togo : fixé à 35 000 depuis 10 ans, le SMIG passe à 52 500 FCFA

Togo : fixé à 35 000 depuis 10 ans, le SMIG passe à 52 500 FCFA

Partagez ceci :

Au Togo, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) a connu un relèvement depuis dimanche, 1er janvier 2023. Fixé à 35 000 FCFA, et ce depuis depuis 10 ans (2012), il passe désormais à 52 500 FCFA.

A noter que cette décision faite suite à un accord parvenu entre le Conseil National du Patronat togolais, le gouvernement et ses partenaires sociaux (centrales syndicales et organisations professionnelles des employeurs).

La proposition de 52 500 FCFA a été soumise à l’équipe gouvernementale du Premier ministre Victoire Tomegah- Dogbe.

Cette avancée, fruit d’une gouvernance concertée, a été saluée par le président togolais, Faure Gnassingbé, dans son adresse à la Nation en cette fin d’année.

« Je voudrais féliciter les partenaires sociaux qui ont su trouver un accord pour la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel garanti. », a ainsi indiqué le numéro 1 togolais.

Si cette annonce constitue déjà une avancée, l’autre défi pour l’exécutif, sera de faire appliquer le nouveau salaire minimal dans l’ensemble des couches socio-professionnelles, en particulier dans le secteur informel. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »