Accueil / A la Une / Togo: la SEET fustige l’obligation des élèves de Badou à soutenir Faure G.

Togo: la SEET fustige l’obligation des élèves de Badou à soutenir Faure G.

Partagez ceci :

Dans un communiqué rendu public ce 29 décembre 2019, la Synergie des Élèves et Etudiants du Togo (SEET) s’est étonné du fait que des élèves du lycée de Badou aient été obligés de répondre à une manifestation politique dénommée « soutien au président de la République. »

Lisez plutôt !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA SYNERGIE DES ELÈVES ET ÉTUDIANTS DU TOGO (SEET) RELATIF À L’IMPOSITION DU FOLKLORE DU PARTI POLITIQUE UNIR AUX ELÈVES DU LYCÉE DE BADOU.

La Synergie des Elèves et Etudiants du Togo (SEET) vient d’apprendre avec étonnement l’obligation des élèves du lycée de Badou, préfecture de WAWA à répondre à une manifestation politique dénommée « soutien au président de la République. »

Ainsi, pour cacher l’impopularité de ce parti qui gouverne notre pays dans une opacité et négligence totale des besoins de la population et en particulier de la jeunesse, le proviseur du lycée de Badou est utilisé à cette fin. Alors que le congé de Noël a débuté le vendredi 20 décembre à 17 heures, le proviseur, Monsieur AGBO Koudjo a demandé à tous les élèves dudit lycée de répondre à cette manifestation purement politique du parti UNIR le samedi 21 Décembre 2019 ,ce qui viole la laïcité et le caractère apolitique de l’école togolaise conformément à la constitution.
Pire, ce dernier a contrôlé la présence des élèves lors de cette manifestation avec une liste de présence sur laquelle les élèves ont émargé.

La SEET, dénonce une déviance constitutionnelle des responsables du parti UNIR et l’attitude arriviste de Monsieur AGBO Koudjo qui utilise les enfants du peuple pour des fins politiques.

Elle invite le président du parti UNIR, Monsieur Faure GNASSINGBE à enseigner à ses disciples la culture de civilité, le respect des textes de la République et l’abandon des méthodes des années de danse d’animation.

Par ailleurs, la SEET invite les élèves et les parents à plus de vigilance pour ne pas se laisser manipuler par ce groupe d’individus qui hypothèque l’avenir de notre pays.

Pour finir, la SEET met en garde des enseignants et chefs d’établissements spécialistes en fraudes électorales et les appelle à cultiver les valeurs de bons citoyens plutôt que de vendre leur dignité à ce groupe d’individus qui ne fait que détruire le Togo.

Fait à Lomé, le 29 décembre 2019,

Pour le Bureau Exécutif National,

Le Chargé à la Communication

MOUHAMED Mountazar




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »