BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Adriana Bignagni Lesca : De la chorale gabonaise à l’opéra international

Adriana Bignagni Lesca : De la chorale gabonaise à l’opéra international

Partagez ceci :

Adriana Bignagni Lesca, première femme d’Afrique centrale à se produire à l’Opéra Garnier à Paris en France, brille sur la scène internationale. Programmée jusqu’en 2026, la mezzo-soprano gabonaise incarne des rôles variés et exigeants dans les opéras du monde entier.

Née à Libreville, au Gabon, Adriana a débuté dans la chorale « Le chant sur la Lowé » avant de découvrir le chant lyrique en France, en 2003. Acceptée au Conservatoire de Bordeaux pour sa voix puissante, elle y a suivi une formation rigoureuse.

Depuis 2016, elle se produit comme soliste professionnelle, avec des rôles marquants dans des œuvres de Mozart, Offenbach et Wagner. Sa performance récente dans « Guercoeur » à l’Opéra national du Rhin, en est un exemple éloquent.

Adriana se distingue par son talent et sa passion pour l’opéra. Malgré le manque de modèles africains dans son domaine, elle s’inspire de grandes voix européennes comme Cecilia Bartoli. Elle s’efforce également d’apporter une touche personnelle à ses rôles, fusionnant son identité avec celle de ses personnages.

Elle souligne l’importance de la diversité dans l’opéra, évoquant les défis que rencontrent les chanteuses lyriques noires. Néanmoins, elle voit aussi une opportunité d’ouvrir des portes et de susciter l’intérêt pour l’opéra au sein de la communauté africaine.

Adriana aspire à des rôles qui correspondent à sa personnalité et à sa voix, tout en explorant de nouvelles dimensions artistiques. Elle se concentre sur l’authenticité et la profondeur de ses interprétations, cherchant toujours à enrichir l’expérience de son public.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »