Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Burkina Faso: Amnesty International s’inquiète de l’enlèvement de 50 femmes
Burkina Faso,0777

Burkina Faso: Amnesty International s’inquiète de l’enlèvement de 50 femmes

Partagez ceci :

Au Burkina Faso, plus de 50 femmes ont été enlevées entre le jeudi 11 et le vendredi 12 janvier dans la ville de Arbinda, dans le nord du pays. Cet enlèvement vient d’être condamné fermement par Amnesty International.

 L’ONG de défense des droits de l’homme Amnesty International a fermement condamné l’enlèvement de 50 femmes la semaine dernière au Burkina Faso. « ce rapt est une autre évolution inquiétante du conflit au Burkina Faso« . « Amnesty International condamne fermement l’enlèvement de 50 femmes à Liki (Arbinda) par des groupes armés. Arbinda est sous blocus par le JNIM depuis 2019« , a indiqué Amnesty.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »