Accueil / Africa top success / Burkina-Faso: Bassolé, candidat à la présidentielle depuis la prison

Burkina-Faso: Bassolé, candidat à la présidentielle depuis la prison

Partagez ceci :

Djibril Bassolé, l’ancien ministre des Affaires étrangères sous Blaise Compaoré représentera son parti « Nouvelle alliance du Faso » (Nafa) aux élections présidentielles de 2020. Il vient d’être désigné lors du premier congrès ordinaire du parti, une rencontre organisée samedi dernier à Ouagadougou.

Ce congrès était l’occasion pour le parti, crée en 2015, de statuer sur ses textes et de donner les nouvelles orientations et la redynamisation de ses différents organes dirigeants.

 Le parti qui a renouvelé ses instances dirigeantes dit croire en une issue favorable de sa situation judiciaire. Le diplomate est détenu depuis septembre 2015 à la prison militaire pour atteinte à la sûreté de l’Etat. En octobre dernier, il a été placé sous résidence surveillée.

Officier des forces armées du Burkina Faso, Djibril Bassolé, a participé à la résolution de plusieurs conflits en Afrique. Il a représenté le Burkina Faso à l’international non seulement en tant que chef de la diplomatie burkinabè, mais également pour le compte de l’ONU et de l’Union africaine.

L’ancien chef de la diplomatie de l’ex-président Blaise Compaoré est inculpé depuis près de deux ans pour son rôle présumé dans la tentative de coup d’Etat de septembre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »