BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Burkina-Faso : Première Journée des Coutumes et traditions

Burkina-Faso : Première Journée des Coutumes et traditions

Partagez ceci :

Au Burkina-Faso, la journée du 15 mai est totalement dédiée aux coutumes et traditions. La première journée a été célébrée avec faste ce mercredi 15 mai 2024 à Ouagadougou, en présence du Président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré. Cette journée, instituée par le gouvernement de la transition vise à promouvoir le retour aux valeurs africaines et aux croyances ancestrales.

Pour marquer cette première édition, le capitaine Traoré a visité le Musée national à Ouagadougou. “Cette journée nous offre l’occasion de mener une introspection profonde pour faire surgir de nos racines et de notre culture les valeurs de solidarité, de paix, de tolérance, de rigueur et de combativité. Ainsi, nous serons plus forts pour faire face aux défis qui se présentent à nous. Elle a une signification double pour le people burkinabè en quête de son identité véritable, de paix et de souveraineté totale », a-t-il ajouté.

Dans plusieurs autres villes du Burkina Faso, des activités de libation ont été organisées. À Koudougou, l’association Songnaam a réuni les populations à la place sacrée de la ville pour honorer les ancêtres.

« Ne comprenons pas mal le contenu profond de cette journée qui doit plutôt nous aider à nous rapprocher de nos ancêtres. Elle doit réveiller les grandes valeurs oubliées d’éducation, de santé, de vivre ensemble. Cette journée n’est que justice rendue à nos devanciers qui en seront très reconnaissants », a ajouté le porte-parole de l’Association.

Le porte-parole de cette association invite à ne pas opposer cette journée de grandes valeurs aux religions révélées qui ont aussi pour fondement le grand respect des fondateurs de leur chemin de foi.

À Ouagadougou, diverses activités ont eu lieu, notamment au palais du Moogho Naaba, garant de la tradition et chef suprême des Mossis.

Cette première Journée des coutumes et des traditions a été l’occasion de célébrer et de réaffirmer les valeurs culturelles et spirituelles du Burkina Faso, tout en soulignant l’importance de l’héritage ancestral dans la construction d’une société solidaire et harmonieuse.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »