Home / A la Une / CAF: la Confédération fait de nouvelles victimes dans le rang des arbitres

CAF: la Confédération fait de nouvelles victimes dans le rang des arbitres

Partagez ceci :

La Confédération Africaine de Football continue le ménage promis au sein du football notamment dans l’arbitrage. Après les révélations de trafic d’influence qui ont secoué la Confédération, les sanctions ne cessent de tomber.

Le 5 août dernier, l’instance continentale en charge du football sur le continent a suspendu plusieurs arbitres au total huit. « Le 5 Août 2018, le jury disciplinaire de la (CAF) s’est réuni aux fins de statuer sur les allégations de corruption formulées contre des officiels de la CAF par les médias », a-t-elle déclaré l’institution dans un communiqué.

Parmi les arbitres, sept ghanéens dont Reginald Lathbridge, Salifu Malik, Eric Nantierre, Cecil Fleischer, Ouedraogo Dawood, Akongyam Theresa et Wellington Joseph. Ces derniers ont écopé de 10 ans de suspension contrairement à leur compatriote David Laryea qui a été suspendu à vie.

En effet, David Laryea ait été filmé entrain d’accepter de l’argent pour influencer le résultat des matchs. Ce n’est pas la première fois qu’un arbitre a été suspendu à vie.

Pour rappel, le 07 juillet, la CAF avait suspendu 10 arbitres de différentes nationalités pour des périodes allant de deux à dix ans, et exclu à vie le Kényan Marwa Range, arbitre assistant qui avait été présélectionné pour le Mondial Russie 2018. Quatorze autres arbitres originaires du Ghana, du Sénégal et du Congo ont été suspendus provisoirement « jusqu’à l’examen de leur cas par le jury disciplinaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »