Accueil / A la Une / Cameroun : après les morgues, un hôpital accusé de trafic d’organes humain

Cameroun : après les morgues, un hôpital accusé de trafic d’organes humain

Partagez ceci :

Un grand hôpital du Cameroun est la cible d’accusations de trafic d’organes humain dans un pays où les morgues sont souvent au cœur de scandales de ce genre.

La famille d’un jeune homme décédé le 19 septembre dernier accuse le personnel médical d’avoir enlevé certaines parties du corps du défunt dont le cœur, les reins et le sexe. Les autorités hospitalières dénoncent des allégations mensongères.

Une enquête a été ouverte par le ministère de la Santé publique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »