Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : le nouvel ambassadeur de France dévoile ses chantiers

Cameroun : le nouvel ambassadeur de France dévoile ses chantiers

Partagez ceci :

Reçu en audience mardi 25 octobre par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, l’ambassadeur Thierry Marchand a entre autres indiqué qu’il vient mettre en œuvre les engagements pris lors de la visite du président Emmanuel Macron en juillet dernier.

La feuille de route de Thierry Marchand, le nouvel ambassadeur de France à Yaoundé a été définie par la  visite du président Emmanuel Macron en juillet dernier. C’est l’une des principales informations à retenir de l’audience qui lui a été accordée, le 25 octobre dernier,  par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute. De cette rencontre, l’on apprend que tout au long de son séjour, le nouvel ambassadeur devraresserrer les liens d’amitié  entre le Cameroun et la France. Parmi les secteurs prioritaires, la jeunesse, le système éducatif et la problématique de l’insertion professionnelle. Des domaines « sur lesquels nous avons des champs de coopération très importants à mettre en chantier », selon le diplomate français.

En outre, il sera question d’accroitre le partenariat dans le domaine de   «la sécurité alimentaire, par exemple, d’agriculture et des investissements complémentaires qui vont être réalisés dans ce domaine », a déclaré Thierry Marchand. La France est en effet à l’origine de l’initiative FARM (Food and Agriculture Resilience Mission), soutenue par et le G7. Celle-ci est destinée à amortir grandement les effets néfastes du conflit entre l’Union européenne, l’Union africaine  la Russie et l’Ukraine, à travers ses trois piliers : commerce, solidarité et production. 


Nommé par un décret du 15 septembre dernier,  du président de la République française, Emmanuel Macron,  le nouvel ambassadeur est arrivé à Yaoundé au début de ce mois d’octobre, en remplacement de  son compatriote Christophe Guilhou. Avant sa nomination au Cameroun, Thierry Marchand occupait le poste de directeur de la coopération de sécurité et de défense (Dcsd) au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Un poste qui lui permettait de suivre plus de 300 coopérants militaires français en Afrique et en Asie.

De 2008 à 2009, il était auditeur du centre des études militaires (Chem) et de l’Institut des hautes études de la défense nationale (ihedn). Il sera ensuite affecté pour une année au centre interarmées de concepts et de doctrines (cicde) avant de rejoindre en 2010 la Délégation aux affaires stratégiques en qualité de sous-directeur aux questions régionales.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »