Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Cameroun : les autorités  réaffirment l’interdiction des châtiments corporels en milieu scolaire

Cameroun : les autorités  réaffirment l’interdiction des châtiments corporels en milieu scolaire

Partagez ceci :

Malgré l’interdiction du châtiment corporel en milieu scolaire, plusieurs établissements continuent d’utiliser le fouet comme punition. Dans une récente sortie, la ministre des Enseignements secondaires (Minsec), Nalova Lyonga, rappelle que l’usage du fouet est interdit.

« Ce mode de punition est interdit au milieu scolaire conformément à l’article 35 de la loi N° 98/004 du 14 avril d’orientation de l’éducation au Cameroun », rappelle-t-il. Cette loi dispose que « l’intégrité physique et morale des élèves est garantie dans le système éducatif. Sont de ce fait proscrit : les sévices corporels et toutes autres formes de violence, les discriminations de toute nature, la vente, la distribution et la consommation des boissons alcooliques, du tabac et de la drogue ». 

Ainsi, la ministre Nalova Lyonga rappelle que « des modes de punition des élèves acceptables et appropriés sont inclus dans les règlements intérieurs des établissements scolaires ».

Nalova Lyonga, promet d’ailleurs de sévir. Ainsi, « des sanctions seront prises à l’encontre des établissements scolaires/enseignants qui auront recours à un tel mode de punition ».

Au Cameroun certains établissements font recours au fouet, parfois à la demande des parents. « Ça arrive que le parent lui-même demande à ce qu’on donne une bonne leçon à son enfant ». Dans ce cas de figure, l’élève est fouetté en présence du parent. Mais dans d’autres figures les enseignants eux-mêmes choisissent de châtier les élèves malgré les risques qu’ils encourent.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »