Accueil / A la Une / Cameroun: les réfugiés anglophones crient leur ras-le-bol

Cameroun: les réfugiés anglophones crient leur ras-le-bol

Partagez ceci :

La crise anglophone du Cameroun a fait plusieurs déplacés qui sont pour la plupart en rogne contre le régime Biya. Les réfugiés camerounais au Nigéria refusent une quelconque aide de Yaoundé.

« Nous n’accepterons aucune aide et ne voulons voir aucune visite de la part du gouvernement camerounais », écrivent en substance, la dizaine de signataires de cette correspondance adressée au bureau du HCR à Abuja, rapporte RFI.

Les signataires affirment agir au nom des 21 000 réfugiés anglophones camerounais au Nigéria. Ils amputent la responsabilité de la précarité dans laquelle ils vivent au gouvernement camerounais qui aurait pu agir de manière à éviter le dérapage de la crise anglophone.

Pour eux, « le problème des réfugiés et demandeurs d’asile camerounais au Nigeria n’est pas la nourriture ». Ils exigent de ce fait, « la libération sans conditions de tous les prisonniers que ce conflit a générés et l’ouverture des négociations sous l’égide des Nations unies et de l’Union africaine ».

Le plan gouvernemental camerounais lancé pour la reconstruction des deux zones (Nord ouest et sud-ouest) est estimé à 12,7 milliards FCFA. La collecte lancée sur tout le territoire a toutefois permis de rassembler des centaines de millions de francs CFA.

D’autres mesures sont en train d’être prises par le gouvernement pour trouver une solution à la crise qui n’a que trop duré entraînant un nombre considérable de victimes et de déplacés.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »