Accueil / Pays / Afrique Centrale / Congo Brazza : une marche contre les coupures de courant étouffée par la police
Haitian riot police make it to the streets where supporters of presidential candidate Maryse Narcisse of Lavalas marched in support of their candidate in Port-au-Prince November 21, 2016 one day after the presidential and legislative elections. The party of Haiti's former leader Michel Martelly attempted to cut short speculation over the result of a long-delayed presidential election, claiming victory Monday while vote-counting continued. Legally, only Haiti's Electoral Council can declare official results, and ballots from many areas of the poor and recently hurricane-swept Caribbean nation have yet to be counted. / AFP PHOTO / HECTOR RETAMAL

Congo Brazza : une marche contre les coupures de courant étouffée par la police

Partagez ceci :

Les coupures intempestives et prolongées, la baisse de tension : voilà le lot quotidien de bon nombre de Congolais. Pour protester contre cette situation à Brazzaville, les habitants ont initié une marche vendredi.

Une manifestation qui a vite été étouffée par les forces de l’ordre, la marche ayant été interdite deux jours avant par la Préfecture de Brazzaville, évoquant « des motifs impérieux d’ordre public ».

Ces derniers ont interdit tout attroupement et interpellé l’activiste Armel de l’eau Loemba, initiateur du mouvement.

« Pendant que nous attendions les autres, nous avons été brutalement interpellés et brutalisés, puis emmenés au Commissariat central où nous avons été présentés au commissaire central de la ville de Brazzaville », raconte-t-il. 

A noter que ce dernier a été violenté avant d’être relaxé. 

Les coupures de courant sont vécues au Congo comme un paradoxe par les consommateurs ; car c’est dans ce secteur que d’énormes investissements ont été consentis ces 20 dernières années par les autorités.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »