Accueil / Africa top success / Egypte: première station publique de recharge de voiture électrique au Caire

Egypte: première station publique de recharge de voiture électrique au Caire

Partagez ceci :

L’Egypte a ouvert sa toute première station publique de recharge de voitures électriques dans la capitale, le Caire. Cette innovation fait partie des initiatives du pays pour réduire son empreinte carbone.

La station de recharge est développée par Revolta, une société qui construit un réseau de stations de recharge de voitures électriques en Egypte, avec l’espoir de l’étendre à travers l’Afrique du Nord.

Selon Mohammed Badawi, PDG de Revolta, la première phase du déploiement de bornes de recharge pour voitures électriques en Egypte inclura l’ouverture de 65 bornes de recharge réparties entre le Caire, Gizeh, Alexandrie, Port Saïd, Ismaïlia, Suez et le gouvernorat de la Mer Rouge.

M. Badawi a ajouté que les bornes de recharge ne seront pas seulement situées dans des stations-service, mais seront également construites et déployées dans des centres commerciaux, hôtels, universités, clubs sportifs et autres lieux publics où ces voitures peuvent circuler être garées. Au total, 65 bornes de recharge électrique en Egypte seront déployées lors de cette phase.

« Cet événement est la pierre angulaire du lancement des voitures électriques en Egypte », a déclaré Tareq Qabil, ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie, dans une allocution devant les médias lors de l’inauguration des stations de recharge.

En effet, l’objectif du déploiement de stations de recharge pour voitures électriques en Égypte est  de stimuler les ambitions du pays nord-africain à augmenter la consommation d’énergie renouvelable jusqu’à 22% d’ici 2020.

Plus tôt en 2018, l’Autorité égyptienne du transport des passagers a signé un accord avec le constructeur automobile chinois BYD, qui verra la ville d’Alexandrie être la première en Egypte et dans la région à disposer de 15 bus électriques, le premier bus électrique devant être livré en mars 2018. Le reste des 14 bus électriques sont attendus à Alexandrie en juin 2018.

Dans le cadre de cet accord, la ville d’Alexandrie devrait également avoir 18 bornes de recharge d’autobus électriques construites et installées à travers la ville. Et ce, tout en gardant qu’une station de recharge de voiture électrique devra coûter environ 50 000 $ à l’Etat Egyptien, selon les informations données par les constructeurs.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »