Home / A la Une / Forum Togo-UE: satisfait des résultats, le gouvernement se lance dans de nouvelles perspectives

Forum Togo-UE: satisfait des résultats, le gouvernement se lance dans de nouvelles perspectives

Partagez ceci :

Les autorités togolaises se sont félicitées de la réussite du 1er Forum économique Togo-Union Européenne (FETUE), tenu à Lomé du 13 au 14 juin 2019. 1250 participants, 141 projets bancables retenus, 852 milliards FCFA pour les projets bancables et 6 milliards pour les projets structurants du Plan national de développement (PND 2018-2022).

Environ 852 milliards FCFA pour les projets bancables et 6 milliards pour les projets structurants du PND

Les projets retenus se classent dans plusieurs secteurs dont l’agriculture, l’agro-alimentaire, l’industrie manufacturière, l’énergie, la formation etc. Ils ont été présentés aux investissements européens pour nouer des partenariats et bâtir des relations durables.

Le partenariat Togo-UE a d’ailleurs été matérialisé par la signature de la lettre d’adhésion du Togo au Centre de développement de l’OCDE, le lancement de la chambre de commerce européenne au Togo et la signature du Mémorandum d’entente entre les Chambres de commerce er d’industrie du Togo et de l’UE.

Présent à ce Forum à Lomé, M. Jyrki Kaitanen, Commissaire, vice-président de la Commission européenne pour l’emploi a réitéré l’engagement de l’UE à soutenir le développement inclusif, durable et équilibré du Togo à travers les projets de développement inscrits dans le PND.

Les participants du FETUE ont dès le premier jour des échanges, identifiés des opportunités et mécanismes pour améliorer le climat des affaires, apporter de la valeur ajoutée aux produits exportés, rendre effectif le projet corridor et la réalisation des infrastructures.

L’entrepreneuriat des femmes et des jeunes, rien n’a été oublié à ce forum.

Un bilan satisfaisant selon le gouvernement togolais pour le Forum Economique tenu à Lomé les 13 et au 14 juin derniers.

A en croire le ministre Adedze, le forum a renforcé la visibilité et la crédibilité du Togo en tant que destination sûre des investissements.

Pour Sandra Ablamba Johnson, la Coordonnatrice de la Cellule Climat des Affaires (CCA), le FETUE a relancé le défis de l’amélioration du climat des affaires.

« Nous tous avons reconnu que le moteur de la croissance, c’est le secteur privé. Et les attentes du secteur privé tournent en général autour de la création d’un cadre attractif aux investissements… La graine est semée, elle commence à porter des fruits ; nous avons tous intérêt à nous y accrocher et à en tirer le bénéfice», a indiqué Mme Johnson.

« La graine est semée, elle commence à porter des fruits ; nous avons tous intérêt à nous y accrocher et à en tirer le bénéfice », conclut-elle.

Germain Mèba, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) a quant à lui estimé que ce rendez-vous économique a permis une première collaboration sincère du gouvernement avec le secteur privé togolais.

« Le FETUE, affirme Bruno Hanses, le Chargé d’affaires de la délégation de l’Union Européenne au Togo, a été une excellente vitrine internationale pour le Togo, il ne devra pas être considéré comme une fin en soi… Il doit être perçu comme le début d’un nouveau partenariat entre le Togo et l’UE axé sur l’appui à l’investissement, le renforcement des relations commerciales, la création d’emplois ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »