Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Burkina Faso / Insécurité : au moins 1 million d’élèves burkinabés ne vont plus à l’école

Insécurité : au moins 1 million d’élèves burkinabés ne vont plus à l’école

Partagez ceci :

Plus de 5 700 écoles sont fermées au Burkina Faso à cause de l’insécurité, indique le dernier rapport du Secrétariat technique de l’éducation en situation d’urgence. Au moins un million d’enfants sont directement affectés par cette situation.

Parmi ces élèves condamnés à rester à la maison, la plupart n’ont pas la chance de se réinscrire dans d’autres établissements, selon le rapport de cette structure directement liée au ministère. Les garçons sont plus sujets à être recrutés par les groupes terroristes alors que les filles sont précocement données en mariage.

Pendant ce temps, la pression sur les écoles en activité pourrait contraindre encore plus d’écoles à fermer leurs portes.

Dans certaines régions, les enseignants sont la cible des hommes armés, précise Koudougou Robert Kaboré, secrétaire général du Syndicat national des fonctionnaires de l’éducation.

« Nous sommes en train de construire des espaces temporaires d’apprentissage, nous sommes en train de former les enseignants pour faire la double vacation », indique Germaine Kaboré, secrétaire technique de l’éducation en situation d’urgence, citée par Rfi.

Le gouvernement burkinabè a débloqué 3 milliards de francs CFA pour ce projet.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »