Accueil / A la Une / Insécurité au Niger : plus de 53 000 enfants ne peuvent plus aller à l’école

Insécurité au Niger : plus de 53 000 enfants ne peuvent plus aller à l’école

Partagez ceci :

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nation unies (Ocha), près de 580 écoles ont dû fermer leurs portes dans le Tillabéri à cause de l’insécurité qui prend de l’ampleur dans cette région de l’ouest du pays.

Cette situation empêche ainsi plus de 53 000 enfants de continuer de suivre les cours à cause des activités liées aux groupes armés. Ces éléments qui sèment la peur dans la région menacent souvent directement les enseignants et contraignent des centaines de personnes à se déplacer.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »