Home / A la Une / Kenya: à 95 ans, elle s’est inscrite à l’école

Kenya: à 95 ans, elle s’est inscrite à l’école

Partagez ceci :

Il n’y a pas d’âge pour aller à l’école. C’est la leçon que semble montrer cette vieille dame du Kenya. Chebelina Mukomuga s’est inscrite à l’éducation des adultes à l’âge de 95 ans.

La vieille Kényane veut à tout prix acquérir des connaissances malgré son âge avancée. Car selon ses propres explications, à l’âge de la scolarisation, elle n’avait pas eu la chance d’être inscrite à l’école par ses parents. Une erreur qu’elle souhaite corriger.

Sa plus grande ambition c’est surtout de tout faire pour réussir à écrire et parler la langue officielle. En effet, l’anglais qui est la langue officielle du Kenya la pousse à aller sur les bancs. Elle espère ce faisant, rattraper le minimum de ce qu’elle a raté dans son enfance.

En uniforme et paisiblement assise au milieu de plusieurs autres femmes âgées du Kenya, Chebelina Mukomuga a bien débuté les classes. Elle nourrissait depuis des lustres l’ambition de retrouver un jour les salles de classe. Un rêve qu’elle a enfin réalisé grâce à sa bravoure. Une preuve de plus que quand on veut on peut et surtout une vraie preuve de détermination face au regard de la société.

Au-delà du caractère surprenant de la chose, ce geste de la vieille dame a le mérite de motiver plus d’un. Une manière subtile pour la mémé d’exhorter la jeune génération à profiter de cette chance qu’elle n’a pas eu. L’éducation est assez importante que ce soit pour les enfants, les jeunes et les adultes. Au moins en apprenant à lire et à écrire, les personnes âgées comme, Chebelina Mukomuga la Kényane pourront s’affranchir des difficultés sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »