Accueil / Country / Central Africa / Cameroun / Le Cameroun va abriter la 1ère édition du Forum sur la Finance agricole 

Le Cameroun va abriter la 1ère édition du Forum sur la Finance agricole 

Partagez ceci :

L’annonce a été faite il y a quelques jours par le ministre camerounais de l’Agriculture et du Développement Rural, Gabriel Mbairobe. La rencontre aura lieu au Palais des Congrès de Yaoundé, la capitale camerounaise.

En collaboration avec le Fonds International de Développement Agricole (Fida) et les autres Partenaires Techniques et Financiers (PTF), le gouvernement camerounais organise du 18 au 21 octobre prochain, la toute première édition du Forum Régional sur la Finance Agricole en Afrique Centrale et de l’Ouest.

Selon le ministre camerounais de l’Agriculture et du développement rural (Minader), ce rendez-vous sera l’occasion pour les agriculteurs et éleveurs ruraux ; les institutions financières ; les  PTF du secteur agropastoral et halieutique de faire un état des lieux des politiques publiques et privées mises en place pour assurer le financement durable des acteurs le long de la chaîne des valeurs.

L’autre point qui va meubler les travaux de 4 jours porte sur les échanges d’expériences entre les différentes intervenants de la chaîne dans l’optique d’envisager l’instauration d’un cadre commun de financement durable. A noter que le Forum Régional sur la Finance Agricole en Afrique Centrale et de l’Ouest est annoncé au moment où le Minader est engagé sur plusieurs projets centrés notamment, sur la recherche des financements et des partenariats.

C’est le cas du projet de développement des chaînes de valeurs agricoles qui va s’achever en 2024. A travers ce dernier, Gabriel Mbairobe entend mettre à la disposition des agriculteurs, du matériel végétal de qualité. Notamment, des graines, boutures, tubercules et autres tréfonds de qualité pour que le Cameroun demeure au top de la production agricole en Afrique centrale.

En bref, souvent qualifié de grenier de l’Afrique, le Cameroun est selon le magazine Atlasocio, la première puissance économique de la zone Cemac. En 2020, il le classe 1er pays  producteur de cacao en Afrique centrale, et 4ème dans le Top 20 d’Afrique avec 290 000 tonnes de fèves. Signalons qu’au cours de la période allant de 2022 à 2026, le Fonds de Développement des Filières Cacao et Café (Fodecc) et le Minader entendent investir 40 milliards de  francs CFA pour le développement de la filière cacao.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »