Accueil / A la Une / Le gouvernement tenu responsable de la mort de 26 élèves au Niger

Le gouvernement tenu responsable de la mort de 26 élèves au Niger

Partagez ceci :

L’émotion était à son comble mais encore plus l’indignation ce mardi 9 novembre à Maradi au Niger lors des obsèques des 26 enfants victimes de l’incendie de leurs salles de classe faites de pailles et d’huile.

Le pays compte plus de 36 000 classes dites « paillotes » construites sans aucune mesure de sécurité, fragiles et inflammables. C’est dans deux de ses classes que se trouvaient les petits élèves qui ont péri lorsque l’incendie est survenu.

Cependant, l’une des promesses de campagne du président Bazoum était de construire des classes en matériaux définitifs et de mettre une fin définitive à ses classes paillottes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »