Accueil / Pays / Afrique Centrale / « Le président Kagame fait un chantage sur des vies humaines », dixit Kinshasa

« Le président Kagame fait un chantage sur des vies humaines », dixit Kinshasa

Partagez ceci :

Face aux exactions de M23 semant notamment le chaos dans l’est du Congo, la brouille entre Kinshasa et Kigali est loin de s’estomper. Pour Paul Kagame, le Rwanda ne peut « pas continuer d’accueillir des réfugiés ».

Alors que les réfugiés convergent vers le Rwanda, son président Paul Kagame, menace de ne plus ouvrir les frontières aux ressortissants de la RDC fuyant les violences dans l’Est congolais.

Piquées au vif, les autorités congolaises condamnent fermement les propos tenus lundi par le numéro un rwandais.

Malgré la rectification de Kigali hier sur France 24 affirmant que le Rwanda ne va jamais renvoyer les réfugiés congolais, Kinshasa reste remonté et parle d’une « tentative de recul » sur un « chantage malheureux ».

Le porte-parole du gouvernement congolais a profité d’une conférence de presse dans la capitale Kinshasa pour réagir. 

« Le président Kagame fait un chantage sur des vies humaines », dit-il.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »