BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / Country / West Africa / Niger / Les ambassadeurs français et allemand sont priés de quitter Niamey

Les ambassadeurs français et allemand sont priés de quitter Niamey

Partagez ceci :

Le ministère des Affaires étrangères du gouvernement mis en place par la junte au pouvoir au Niger ordonne à l’ambassadeur de France de quitter le pays sous 48 heures. La même injonction a été faite à l’ambassadeur d’Allemagne au Niger, peu après l’annonce concernant l’ambassadeur de France.

Selon les autorités militaires nigériennes, l’ambassadeur de France aurait refusé « de répondre à l’invitation du ministère des Affaires étrangères pour un entretien ce vendredi matin (ndlr, ce 25 août 2023) ». Le communiqué pointe également d’autres « agissements » du gouvernement français qualifiés de « contraires aux intérêts » du pays.

Le régime militaire au Niger a toujours accusé Paris de soutenir le déploiement d’une forme militaire dans le pays pour rétablir le président déchu Mohamed Bazoum dans ses fonctions. Pour le général Abdourahamane Tchiani et ses hommes, la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) était une organisation « à la solde » de la France, ex-puissance coloniale dans la région.

En réponse à la demande du gouvernement nigérien, la France s’est opposée au départ de son ambassadeur au Niger, estimant que « les putschistes n’ont pas autorité » pour une telle requête.

Par ailleurs, les autorités militaires nigériennes « ont décidé de retirer leur agrément à M. Olivier Schnakenberg (ndlr, l’ambassadeur d’Allemagne à Niamey) ».

Notons que la France et l’Allemagne figurent parmi les premiers pays à couper leurs aides financières au Niger après le coup d’Etat du 26 juillet dernier.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »