Accueil / A la Une / Les dirigeants du monde qui ont interdit les jeux de casino dans leur pays
Casino+vegas

Les dirigeants du monde qui ont interdit les jeux de casino dans leur pays

Partagez ceci :

Considérés comme heurtant la morale, les jeux d’argent sont interdits dans certains pays. Par exemple, le casino américain en ligne est prohibé dans certains États, même si ceux terrestres sont mieux acceptés. Ces types de limitation sont effet le fait de certains responsables politiques du monde. Qui sont-ils en réalité ?

Les politiciens qui ont interdit les casinos dans leur pays

À priori, ce sont les dirigeants des pays arabes qui interdisent les casinos, mais certains responsables européens appliquent partiellement cette interdiction, contrairement au Canada où les joueurs peuvent librement parier sur des sites comme Captain Cooks casino francais. Voici donc 5 dirigeants réfractaires aux jeux d’argent.

  • Nawaf al-Ahmad al-Sabah

Le nouvel émir du Koweit continue sur la même lancée que ses prédécesseurs. En effet, depuis son accession au trône, le 29 septembre 2020, la loi sur l’interdiction des jeux de casino reste en vigueur dans ce petit et riche pays, pourtant plaque tournante du tourisme au Moyen-Orient.

  • Tamim ben Hamad Al Thani

Vous pouvez vous rendre à Doha, capitale du Qatar, pour admirer ses magnifiques baies, mais vous ne pouvez pas y jouer officiellement au casino. En effet, son émir Ckeikh Tamim ben Hamad Al Thani dont le règne dure depuis 2013 est aussi foncièrement contre l’arrivée de l’industrie des casinos sur son territoire.

  • Hassanal Bolkiah

Le 29è sultan de Brunei, petit pays d’Asie, fait partie des défenseurs de la charia. De ce fait, tout ce qui va à l’encontre des valeurs prônées par l’islam est prohibé. C’est ainsi que le casino est considéré comme illégal dans son pays. Tous ceux qui résistent à cette interdiction mettent alors leur vie en danger.

  • Xi Jinping

Plutôt curieux de constater que les jeux de casino sont censurés en Chine quand on sait que les Chinois sont de grands parieurs. Pourtant, le parti communiste chinois au pouvoir, et dirigé par Xi Jinping bannit toute forme de paris en ligne.

  • Kaïs Saïed

Le président tunisien fait partie des dirigeants qui appliquent les législations restrictives contre les casinos. Toutefois, cette interdiction est relative, car elle ne concerne que les citoyens du pays. Seuls les touristes âgés d’au moins de 18 ans peuvent s’y adonner dans ce pays.

Comment les citoyens réagissent lorsque les politiciens interdisent les casinos ?

La tentation de jouer aux jeux de hasard étant trop forte, les parieurs interdits de casino trouvent des subterfuges pour contourner les restrictions. En chine par exemple, beaucoup s’y adonnent secrètement. Les plus intelligents s’intéressent au truc pour gagner à la loterie via des sites web offshores à l’étranger.

Interdiction de casino : une mesure peu dissuasive

De tout ce qui précède, l’univers du casino en ligne continue de drainer du monde, malgré toutes les restrictions. L’attrait de l’interdit pousse donc les adeptes des jeux de hasard à satisfaire leur passion. Il s’agit donc d’un camouflet pour les autorités qui devraient se rendre à l’évidence de l’échec d’une telle politique.

Auteur de l’article :  Mark Knight

Rédacteur de contenu avec beaucoup d’expérience qui se spécialise dans les jeux d’argent.

Pendant son temps libre, Mark participe aux programmes éducatifs en tant que bénévole et apprend la conception 3D.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »