BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / A la Une / Mahamat Idriss Déby, le président tchadien visé par une enquête pour « folies vestimentaires »
IMAGE LFRII - 8

Mahamat Idriss Déby, le président tchadien visé par une enquête pour « folies vestimentaires »

Partagez ceci :

C’est Mediapart qui a déclenché l’affaire. A en croire le journal français d’investigation, le président de la transition tchadienne, Mahamat Idriss Déby, verse dans des dépenses vestimentaires, les plus folles. Une enquête préliminaire a donc été ouverte en France pour des soupçons de détournement de fonds publics et de recels.

Fin 2023, une enquête de Mediapart faisait état de dépenses s’élevant à plus de 900 000 euros pour l’achat de costumes, de chemises et de vêtements de luxe. 

Mediapart révélait « des versements opérés depuis une mystérieuse société baptisée MHK Full Business, enregistrée à Ndjamena et disposant d’un compte au sein de la Banque commerciale du Chari (BCC) ».

Le premier virement suspect aurait été réalisé par Mahamat Idriss Déby Itno début décembre 2021 et le second le 4 mai 2023.

Au total, le président tchadien aurait déboursé plus de 915 000 euros pour acheter des vêtements de luxe chez un célèbre tailleur parisien. 

Dans le détail, Mediapart donne un aperçu des folies vestimentaires qui auraient permis d’atteindre une telle somme, notamment 57 costumes d’une valeur unitaire allant de 9 000 à 13 000 euros, 100 chemises à 800 euros la pièce, ou encore neuf sahariennes à 7 500 euros chacune.

Une enquête pour détournement de fonds publics et recel a été ouverte en France au mois de janvier.

Selon la presse française, les investigations pourraient être élargies au patrimoine immobilier détenu par la famille Déby et son entourage en France.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »